Depuis trois ans, Paul Steklenski sauve des chiens de refuge qui pratique l’euthanasie et les emmène grâce à son avion vers des organisations qui se chargent de les faire adopter.

Paul Steklenski et son avion

Paul Steklenski et son avion

En 2013, Paul Steklenski trouve un emploi d’ingénieur réseau après avoir été membre de l’armée de terre américaine. Il passe tous les jours devant un aérodrome pour aller travailler et l’envie de piloter un avion augmente chaque jour un peu plus. Il décide alors de passer le brevet de pilote quelques mois plus tard et l’obtient.

Il découvre un univers totalement inconnu lorsque lui et sa famille souhaite adopter un chien: celui des bénévoles qui passent beaucoup de leur temps, de leur énergie et de leur argent pour sauver des chiens voués à l’euthanasie. Effectivement, dans le Sud des Etats-Unis, de nombreux refuges euthanasient les chiens faute de pouvoir sans occuper et Paul Steklenski décide d’y remédier.

C’est ainsi qu’il lie sa passion du pilotage au sauvetage de ces pauvres toutous, en les transportant par avion vers des refuges à New York, dans le New Jersey et le Connecticut et crée son organisation Flying Fur Animal Rescue en 2015. Désormais, Paul Steklenski ne loue plus d’appareils car l’association possède son propre avion et transporte une quinzaine de chiens deux fois par mois qui sont ensuite adoptés.

Paul Steklenski et un de ses rescapés

Paul Steklenski et un de ses rescapés

Aujourd’hui, Paul Steklenski a à son actif, un millier de chiens secourus par les airs et continue de travailler pour financer cette juste cause et prélève de son salaire 1000 dollars pour les consacrer à son organisation. Il répond à la jouranliste Meghan Dunn, qu’il a pour projet d’acquérir et d’aménager une grande ferme en Pennsylvanie avec une piste d’atterrissage, un centre de réhabilitation et une structure d’adoption, ainsi qu’un avion plus gros afin de transporter davantage de chiens sur de plus grandes distances.

Photos: Chien.fr