La guerre en Syrie fait toujours rage. Plus de 400 000 personnes ont été tuées et des millions d’autres ont été contraintes de quitter le pays en abandonnant tout derrière elles. Pour certaines familles cependant, il est hors de question de laisser leur compagnon à quatre pattes!

Le chat Tabboush et sa famille Syrienne

Le chat Tabboush et sa famille Syrienne

Cette famille syrienne a recueilli Tabboush après la mort de sa mère. Le petit chaton s’est retrouvé orphelin après la mort de sa mère, tuée dans un bombardement.

La famille originaire de Damas a donc décidé d’adopter le chaton orphelin et de lui donner tout l’amour dont il avait besoin. Ils l’ont nommé Tabboush, qui signifie « potelé » en arabe.

Toute la famille s’est très vite attachée au petit chat qui fait le bonheur des petits comme des plus grands.

Le chat Tabboush et sa famille Syrienne

Le chat Tabboush et sa famille Syrienne

Quand la famille de Tabboush a du fuir la guerre, il était hors de question de laisser Tabboush. En effet, de nombreuses personnes n’ont pas pu emmener leurs chiens ou chats et ont du les laisser sur place.

La famille de Tabboush a donc effectué un long voyage jusqu’en Grèce où elle s’est installé dans un camp de réfugiés. Tabboush est immédiatement devenu la mascotte du camp, où il apporte de la joie et de l’amour aux enfants et aux familles dévastées.

Le chat Tabboush et sa famille Syrienne

Le chat Tabboush et sa famille Syrienne

Et pour les chiens et chats restés en Syrie, Mohammad Alaa Jaleel est toujours sur place, à Alep, et se bat tous les jours pour faire revivre son refuge. En effet, son premier refuge pour animaux avait été détruit dans les bombardements en novembre dernier.

Depuis, l’Association Il gattaro di Aleppo ne cesse de réunir des fonds pour reconstruire un sanctuaire dans un endroit sûr pour y accueillir tous les chiens et chats errants.

Pour avoir des nouvelles vous pouvez suivre la page facebook Nobel Peace Prize for Alaa

Pour faire un don et aider Mohammad et les pensionnaires du refuge, rejoignez le groupe facebook : Il Gattaro d’Aleppo