Suite à la tempête dans le sud de la France, l’orque Valentin a succombé à sa captivité, aux Marineland d’Antibes.

Suite à ce drame, nous allons parler d’un film sorti en 1993 réalisé par Simon Wincer, qui raconte le quotidien des orques maintenues en captivité et leur quête de liberté.

Sauvez Willy

Sauvez Willy

Willy est une orque mâle capturée à l’état sauvage et vendue à un delphinarium.

Jesse (Jason James Richter) est un jeune garçon abandonné par ses parents et placé dans une famille d’accueil. Rebelle et fugueur, Jesse va vite rencontrer l’orque Willy, prisonnière de son bassin.

Les deux êtres vont devenir amis et Jesse deviendra son dresseur.

Willy et Jesse

Willy et Jesse

 

 

 

 

 

 

 

Mais le jeune garçon se rend vite compte qu’un tel animal n’est pas fait pour rester dans un aquarium et faire des spectacles. Il tentera tout pour sauver son ami et lui rendre sa liberté.

Willy l'orque

Willy l’orque

 

 

 

 

 

 

 

L’orque qui a joué dans le film s’appelle Keiko et elle est un symbole d’espoir pour les orques en captivité.

En effet, capturée en 1979 à l’âge de 3 ans, Keiko est vendu au Marineland Islandais. Il est racheté par un parc aquatique mexicain et est vite repéré par la Warner Bros.

Il jouera le rôle de Willy dans le film. Le film ayant engendré 11 millions de dollars, les producteurs pensent déjà à une suite « Sauvez Willy 2 ».

Mais les conditions de vie inacceptables de Keiko sont rendues publiques et la réalité rejoint la fiction. C’est d’ailleurs pour cette raison que Willy a l’aileron qui retombe. Cela est dû à la vie en captivité.

Une association est créée, Free Willy, afin de libérer l’orque Keiko.

Keiko l'orque

Keiko l’orque

 

 

 

 

 

 

 

 

Un enclos est donc construit en Islande afin de le réhabitué à la vie sauvage. Ce sera un travail long et difficile pour tous mais en 2002, Keiko s’est en allé et n’est plus jamais revenu dans son enclos.

Nous espérons qu’il coule des jours heureux en plein mer.

Une orque en liberté peut vivre jusqu’à 50 ans, autant dire que Keiko a encore de beaux jours devant elle !

Les orques en captivité ne vivent pas plus de 10 ans… A méditer

Pour ceux qui s’intéressent à la captivité des animaux marins, nous vous conseillons le film Black Fish (Gabriela Cowperthwaite), qui a été diffusé sur Arte il y a quelques mois.

Black Fish

Black Fish