Ginger est une chienne Malinois âgée de 5 ans. C’est la plus jeune recrue de la Police Municipale d’Asnières et elle n’a pas à rougir de sa jeunesse car elle a déjà plusieurs arrestations à son actif!

Ginger le chien policier

Ginger le chien policier

Ginger est un chien policier spécialisé dans la recherche de stupéfiants. C’est un des rares chiens de la détection de stupéfiants affecté à une police municipale dans la région.

S’il y en a bien un autre déployé depuis peu à Clichy, et que des villes comme Mantes-la-Jolie (Yvelines) ou Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) en ont eu par le passé, le cas reste rare.

C’est le policier et maître-chien Julien qui la récupère il y a deux ans. La chienne était trop dominante pour ses maîtres d’avant. Un Malinois est un chien actif et très intelligent qui a besoin de beaucoup d’exercices et de stimulation pour se sentir bien. Choisir un Malinois doit donc être un acte extrêmement réfléchi.

Avec Julien, la chienne s’épanouit et montre des prédispositions pour la recherche. Julien décide alors de la former afin de révéler ses qualités de chien renifleur : « Chez elle, c’est inné », admire Julien.

Julien reçoit 380€ par mois destinés à l’alimentation et aux soins de Ginger et de son autre Malinois.

L’entraînement du malinois va durer dix mois.

Côté produits, Ginger va apprendre à repérer le cannabis. Le gros de la formation consiste à la rendre opérationnelle quels que soient les conditions et les milieux : dans un immeuble, un véhicule, en extérieur…

Et Ginger est une excellente chienne de détection puisqu’elle est déjà crainte par les dealers du coin.

« On a constaté une évolution dans leur cachette. Ils se perfectionnent car ils la craignent », explique un gradé. Il y a quelques jours, des trafiquants avaient dissimulé 240 g de résine dans un entrelacs de câbles électriques dans un faux plafond. Mais malgré leur inventivité, Ginger n’a pas été dupe et a découvert la cachette.

« Soyons lucides, poursuit ce policier. Nous n’arrêtons pas le trafic et d’ailleurs ce n’est pas notre fonction. Mais on casse un peu le business qui pourrit le quotidien des gens. ».

Depuis son arrivée, Ginger en est à 1,6 kg de cannabis saisi soit 10 400 € de marchandise.