Même s’ils ne sont pas entraînés pour sauver des vies, les chiens d’assistance ont un instinct hors du commun. Le chien de Jacques Millette l’a prouvé en lui sauvant la vie d’une façon héroïque.

Jacques et Sylvie et leurs chiens d'assistance

Jacques et Sylvie et leurs chiens d’assistance

Jacques Millette chauffait un morceau de métal dans son sous-sol, lorsque sa torche lui a glissé des mains. En à peine quelques secondes, le feu s’est propagé dans la pièce. Une intense fumée opaque a émané du foyer d’incendie.

Sur le coup, Jacques, qui est sourd, muet et à mobilité réduite, est tombé de son fauteuil roulant. Son chien, qui est toujours à ses côtés, a soulevé son bras avec son museau.

« C’est à ce moment que j’ai agrippé mon chien par les poils et il m’a traîné jusqu’à l’ascenseur », a expliqué Jacques, en langage des signes traduits par sa conjointe Sylvie Potvin.

La maison de Jacques et Sylvie

La maison de Jacques et Sylvie

« Pendant qu’il me tirait de toutes ses forces, je me poussais sur le côté pour ramper. Il m’a traîné sur une quinzaine de mètres. Rendu dans l’ascenseur, j’ai pu ramper jusqu’au stationnement. C’est le livreur de journaux qui m’a aperçu, par terre, avec mon chien à côté », raconte-t-il.

Sa femme Sylvie a reçu un appel d’un pompier qui lui demandait de revenir à la maison. Mme Potvin, qui est également à mobilité réduite et dispose d’un chien d’assitance, parle d’un miracle.

« Son chien n’a pas eu peur. Il aurait pu paniquer, mais il est resté à ses côtés, tout le long, même dans le stationnement. Un chien Mira n’est pas entraîné pour sauver des vies. C’est là pour nous aider au quotidien, ramasser des objets, tirer notre chaise. Ce qu’il a fait est exceptionnel ».

Jacques et son chien d'assistance

Jacques et son chien d’assistance

Il s’agit du quatrième chien de Jacques Millette depuis 18 ans. Ce dernier chien est avec lui depuis juillet seulement. Jamais il n’avait assisté à un geste aussi noble du meilleur ami de l’homme.