Pendant huit jours, Amelia Clayton, une britannique de 22 ans, a campé dans l’enceinte de l’aéroport de Roissy dans l’espoir de retrouver sa chienne Marlin. Rentrée du Vietnam à la fin du mois de mars, Marlin s’est échappée peu de temps après avoir débarqué.

Amelia et Marlin

Amelia et Marlin

Au Vietnam, Amelia Clayton venait en aide aux animaux en détresse dans un refuge de la ville côtière de Hoi An.

Parmi les chiens dont elle s’occupait, elle a été marquée par une chienne maltraitée et malade.

La chienne était censée être abattue pour sa viande, mais en raison de sa maladie, elle a fini par être abandonnée.

Grâce à Amelia Clayton, la chienne, prénommée Marlin, a peu à peu retrouvé la santé et la jeune femme s’est beaucoup attachée à elle.

Amelia et Marlin

Amelia et Marlin

Elle a donc décidé de l’adopter et de l’emmener avec elle en Angleterre.

Un voyage financé grâce à ses économies et à une cagnotte en ligne, et comprenant une étape en France, plus précisément à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. C’est là que Marlin s’est enfuie.

Amelia, qui n’a plus d’argent décide alors de rester à l’aéroport pour retrouver sa chienne coûte que coûte.

Amelia et Marlin

Amelia et Marlin

Pendant près de huit jours alors, la jeune femme ne lâche rien. Elle dort sur place.

Heureusement, Amelia parvint à obtenir le soutien d’une association de protection des animaux et celui de plusieurs bénévoles.

Une page Facebook intitulée « Recherche Marlin » destinée à recueillir les témoignages et les signalements, mais aussi à recruter toutes les bonnes volontés, a ainsi rapidement vu le jour sur la Toile.

“Je l’aime tellement, elle est comme mon bébé. Elle a vécu tellement de choses horribles, je voulais lui donner une vie meilleure, avec moi en Angleterre”, raconte-elle à France Bleu Paris.

Amelia et Marlin

Amelia et Marlin

L’histoire d’Amelia a également ému le personnel de l’aéroport de Roissy. « Sur le qui-vive », celui-ci n’a pas hésité à participer aux recherches et à transmettre toutes les informations à sa disposition, la chienne étant en effet « aperçue quotidiennement » dans la zone de l’aéroport.

Et enfin, mercredi dernier, la chienne a été repérée. Amelia s’est précipitée pour venir récupérer sa chienne apeurée :

« Amelia s’est mise à ramper dans les bosquets, pour approcher sa chienne qui était très craintive. Mais quand elle a reconnu sa maîtresse, elle s’est mise sur le dos. On pleurait tous. C’était super », a raconté Christine – l’une des agents de l’aéroport qui a participé au sauvetage de Marlin.

Amelia et Marlin sont à nouveau réunies et elles vont pouvoir rejoindre l’Angleterre.

Amelia et Marlin

Amelia et Marlin