Cette histoire se déroule à Alicante, en Espagne.

Neymar Oscar et les policiers sauveurs

Neymar Oscar et les policiers sauveurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mercredi dernier, les policiers de la ville sont appelés pour un cas de maltraitance animale.

Arrivée sur les lieux, l’équipe policière découvre un couple sur le palier d’un appartement, nettoyant du verre brisé.

L’homme raconte que son chien s’est cogné malencontreusement sur la vitre de l’entrée.

Mais les voisins ont une toute autre version de l’histoire et ils indiquent aux policiers que le chien hurlait de douleur et de peur.

Les policiers aperçoivent alors le petit chien prénommé Neymar : terrorisé et blessé, le chien est recroquevillé dans un coin et tremble de tout son corps.

Neymar Oscar et les policiers sauveurs

Neymar Oscar et les policiers sauveurs

Les policiers interroge plus sérieusement le maître du chien qui finit par avouer : l’homme a battu son chien pour le punir de s’être enfuit la semaine dernière…

Le bourreau est immédiatement arrêté et emmené en détention par une deuxième équipe de police.

Quant à la première équipe, ils emmènent d’urgence le chien à la clinique vétérinaire.

Le diagnostic est grave : une patte cassée, de l’eau dans les poumons et sans doute une perforation car Neymar vomit du sang.

Neymar Oscar et les policiers sauveurs

Neymar Oscar et les policiers sauveurs

Il doit être opéré d’urgence mais, abject jusqu’au bout, le couple de propriétaire décide d’abandonner le pauvre chien sous prétexte de ne pas avoir les moyens pour payer l’opération.

Neymar âgé de 9 mois, doit être amputé de sa patte et l’opération coûtera 700€.  Ce sont donc les policiers, touchés par le cruel destin de Neymar, qui vont payer l’opération.

Neymar Oscar et les policiers sauveurs

Neymar Oscar et les policiers sauveurs

L’un des policiers a même décidé de l’adopter ! Après son opération qui s’est déroulée avec succès, le petit chien rebaptisé Oscar a pu rejoindre sa nouvelle maison.

Neymar Oscar et les policiers sauveurs

Neymar Oscar et les policiers sauveurs

Bon rétablissement à lui, et qu’il vive une belle vie longue et heureuse !

N’hésitez-pas à dénoncer les actes de cruautés animales à la police, et si celle-ci reste impuissante, contactez les associations d’aide aux animaux : SPA, Fondation Brigitte Bardot ou celle de votre région.

Dénoncez également les vidéos de cruautés animales diffusées sur les réseaux sociaux via le site internet officiel du Ministère de l’Intérieur : Pharos