Suite à des informations anonymes au sujet d’une personne qui vendait des chiots malades à l’arrière d’une camionnette, la RSPCA décide d’enquêter sur la situation…

Neuf petits chiots dans une poubelle

Neuf petits chiots dans une poubelle

Mel Fisher, une inspectrice de la RSPCA s’est rendu à l’endroit où la fourgonnette a été vue pour la dernière fois et a été choquée par ce qu’elle a trouvé. En effet, la camionnette a été laissée sur place complètement vide et elle découvrit dans une poubelle à côté, neufs petits chiots, tous de races et d’âges différents, effrayés, déshydratés et malades.

Les neuf chiots accablés par la chaleur

Les neuf chiots accablés par la chaleur

Mel ne savait pas depuis combien de temps les pauvres petits chiots étaient dans cette poubelle mais leur état étant plutôt inquiétant, elle n’hésite pas une seconde et les emmène chez le vétérinaire le plus proche avant de les confier à la RSPCA. Etant restés au soleil pendant plusieurs heures, les chiots étaient déshydratés, léthargiques et avaient la diarrhée. Il fallait donc agir rapidement.

Les chiots pris en charge par le vétérinaire

Les chiots pris en charge par le vétérinaire

Les chiots pris en charge par le vétérinaire

Les chiots pris en charge par le vétérinaire

Mais par miracle, les neuf petits chiots ont réussi à se rétablir et après quelques semaines de soins, ils étaient tous plein de vitalité et en bonne santé. Les sauveteurs ont donc décidé de les nommer Agnès, Barbara, Cheryl, Davina, Denise, Jerry, Jim, Joey et Norman.

Les chiots à la RSPCA

Les chiots à la RSPCA

Aujourd’hui, tous les chiots ont trouvé une famille qui sache s’occuper d’eux comme il se doit. Ils sont à présent en sécurité et heureux de leur nouvelle vie de chiot. « Il apporte beaucoup de plaisir et d’amour à notre maison, il enrichit nos vies de rire, » déclare Gloria Westbrook, la nouvelle maman de Jim.

Les chiots et leur nouvelle famille pour la vie

Les chiots et leur nouvelle famille pour la vie

Quant à savoir pourquoi ces chiots ont fini dans une poubelle, la raison est aussi simple que révoltante, car l’éleveur ne parvenait pas à les vendre !!!

Photos: The Dodo